COMMENT DEMARRER EN VOIX OFF ?

Vendredi 25 Mai 2018 à 12h48
Beaucoup de comédiens me demandent comment j’ai commencé ma carrière de voix off : voici des éléments de réflexion, ce qu’il faut faire et surtout ne pas faire.

Constat préliminaire : ce n’est pas parce que quelqu’un vous dit que vous avez une « jolie voix » que vous pouvez devenir voix off.

Je conseille toujours de se financer une formation voix(INA , Le Magasin, Coaching Associés, IMDA) ou de se la faire payer via l’AFDAS pour les intermittents.
C’est un métier qui s’apprend : apprendre à maitriser son organe , trouver immédiatement l’intention (on ne narre pas un documentaire comme on « vit » une pub TV) et aussi…apprécier sa voix (de prime abord on n’aime pas écouter sa propre voix , cela doit vite changer J)

Vous en ressortirez avec des démos voix que vous pourrez présenter aux prods.

Selon moi chaque comédien doit avoir son site pro dédié, ainsi un onglet VOIX OFF sera créé afin d’y inclure démos mp3 (écoutables ET TELECHARGEABLES) et vidéos.

Personnellement j’ai commencé avec une dizaine de démosobtenus soit en les faisant réaliser par un pote ingé son (mixage, ajout musique…), soit en répondant aux annonces d’Ecoles de Cinéma (ESRA, EICAR…) via cinéaste.org (inscription gratuite).

ATTENTION aux sons enregistrés dans des conditions non professionnelles (bruits extérieurs, réverbération, micro médiocre par exemple) : vous vous cramerez dans la seconde. Comme dit le proverbe , « on n’a qu’une seule occasion de faire une première bonne impression »).
Faites écouter vos démos par des professionnels de la voix : on juge en moins d’une minute le professionnalisme, le potentiel d’une voix ! Soyez Humble , écouter les conseils et les éventuelles critiques .


Le marché voix se divise en 2 :
 
  1. Studio de post prod extérieurs : vous vous rendez dans les locaux pour enregistrer, direction par DA et Ingé son , cachet de comédien à la clé.
 
  1. Home Studio : vous avez chez vous carte son, micro, reflection filter, anti pop , ordi, logicel de son (Protools –payant-Audacity –gratuit- par exemple ou Garage Band fourni avec le mac book pro – logiciel facile d’usage « user friendly » que j’utilise). Vous pouvez ainsi enregistrer pour des clients étrangers mais , dans ce cas, vous devrez les facturer (autoentreprise par ex) ou passer par du portage salarial qui vous reversera un cachet (environ 50% de la somme facturée – à prendre en compte pour établir un juste montant de facturation car nettoyage du son , exportation dans le format voulu par le client – mp3 ou WAVE majoritairement)

Comment se faire connaître ? il y a 3 façons : votre site (et son référencement naturel, les plateformes voix, la prospection téléphonique (ainsi que le bouche à oreilles qui se met en place avec le temps).

VOTRE SITE : booster son référencement par l’utilisation de mots clés (par exemple « voix masculine documentaires ») et aussi par l’ajout d’un blog que vous alimenterez régulièrement (2 articles / mois par ex).

PLATEFORMES : Je conseille CASTING MACHINE et VOXING PRO . Certes c’est payant (entre 180 et 295 Euros par an) mais cela vous donne de la visibilité via vos démos/vidéos/texte …

Par ailleurs BODALGO et VOICE123 (sites respectivement allemand et étatsunien) proposent des casting voix auxquels vous répondez en envoyant une démo dédiée (quelques lignes à enregistrer) et une proposition de prix (dans la fourchette proposée par le client).

PROSPECTION TELEPHONIQUE DE PRODS : Prendre son téléphone (et son courage à deux mains si on est timide) car cela vaut le coup , l’accueil est bon à 95% et cela est plus efficace que d’envoyer des mails , sachant que les prods en reçoivent des palanquées par jour ! Au moins ils entendent  votre voix, votre énergie (le sourire s’entend au téléphone) et après, vous leur envoyez sur une adresse mail votre lien et/ou des démos ciblées et/ou votre bande démo vidéo Youtube (si vous avez pu faire suffisamment de voix pour un montage nerveux de 3 minutes).

EN SEANCE

Arrivez à l’heure ! Les retards sont un des fléaux du métier ! Si on me remercie d’arriver à l’heure dite, c’est que des comédiens ne respectent pas cette règle basique de savoir vivre.

En séance, ECOUTEZ le/la directeur artistique, l’ingé son ! L’un des compliments que j’ai pu recevoir fut celui ci : »ce qui est bien avec toi, Fred, c’est que tu écoutes ce qu’on te dit ».
Soyez source de proposition lors du recording , tentez (changement de dynamique, plus de sourire…). Cela vient avec l’expérience certes mais on attend de nous de moduler notre voix.
Et surtout….soyez sympas ! Nous faisons un métier génial, chaque séance est un challenge : répondrez au brief du client. Et nous sommes payés pour cela , alors la banane , le sourire, le partage :)

 

Lire la suite

JEAN PIERRE BOUVIER, NOTRE LAURENCE OLIVIER

Lundi 30 Mai 2016 à 11h32
Il ne m’arrive que fort rarement de retourner voir une pièce, alors cinq fois en deux mois...et surtout de prendre une véritable leçon de jeu : « Tango au bord de mer » de Patrick Besson s’est joué l’hiver dernier au Théâtre du petit Montparnasse (mise en scène Patrick Kerbrat).

Lire la suite

L'ECRIT D'UNE VOIX

Lundi 02 Mai 2016 à 14h49
Heureux d’ouvrir ce jour mon blog ici où je parlerais de mon métier de comédien (voix off, doublage, face caméra, théâtre), de mes enthousiasmes et de mes saines révoltes, des écrits et des cris en somme…

Lire la suite
Archives
Un site voix off pro